la reconversion n'est effectivement pas une chose facile. J'en mesure l'impact chaque jour. Ces derniers temps , j'ai eu cette impression de ne vivre que pour la tapisserie rien que pour la tapisserie. Toutefois je réalise que je fais des progrès chaque jour.

Notez la pose des clous décoratifs sur la photo ;-) , j'avoue j'en suis assez fière.

En outre, les cours d'histoire de l'art même s'ils me semblent rébarbatifs , me servent beaucoup quand je fais de superbes trouvailles en chinant. Exemple cette magnifique chaise volante ou Charivari, (deuxième photo) 

Clou

charivari

Son histoire :  la chaise charivari est importée d’Italie vers 1800 de la ville Chiarivari Milano, d’où son nom aujourd’hui de « chaise Charivari ».
Fabriquée en série dans la mouvance de l'essor industriel de l'époque, la boiserie est légère et sculptée à partir de Noyer, de Merisier, d'Acajou et parfois de Palissandre.
Son utilisation 
A l’époque, appréciée de la bourgeoisie, la chaise charivari est utilisée dans des grandes salles de réception. On l’observe également dans le hall d’entrée des somptueux appartements particuliers Haussmannien.

Je comprends donc mieux mon coup de coeur pour cette chaise. Elle va de paire avec cet amour que je porte à la culture italienne. De plus cette chaise provient de la ville Chiarivari où a grandi mon amie italienne Veronica 

Je vais donc la restaurer et la regarnir avec la méthode antique de garnissage, elle est en parfait état mis à part un tenon de traverse qui s'échappe un peu de la mortaise (Ah oui ce sont des termes techniques que j'ai également acquis au cours de cette formation ! )