humour pole emploi

Dans son essai "La machine infernale", la journaliste et ex-chômeuse, Cécile Hautefeuille décrypte, entre humour et désolation, le vécu des usagers et des collaborateurs de cette agence qui doit gérer chaque mois près de 6 millions de chômeurs et en indemniser la moitié. Un défi car les règles sont complexes, les situations forcément particulières, l’informatique pas toujours au point. Avec comme résultat, en cas de bug, des situations humaines dramatiques pour des personnes souvent déjà fragilisées.

Je suis donc une des victimes de la machine infernale de Pôle emploi. 

Je suivais une formation en espagnol en Janvier 2017 avec  la CCI, celle-ci était financée par Pole emploi avec une AIF . J'ai par la suite été employée en février 2017 en CDD

J’ai demandé la prorogation de la date de fin de la formation auprès de ma conseillère référente afin de me laisser le temps d'étudier. elle se terminait donc le 30 juin 2017. Je devais continuer mon actualisation mensuelle via l'application pole emploi tout en travaillant. Mais la date de fin n'ayant pas été changée dans leur systeme informatique j'ai été radiée fin avril pour le motif suivant :  je n'ai pas envoyé d'attestation employeur.  Evidemment !  puisque j'étais encore sous contrat.(  la copie de ce dernier leur a été transmise via l’application le 26/04/17 mais refusée)

On a donc recalculé mes droits et j'ai  reçu des relances automatiques concernant un trop perçu (673.38€) car la période d'indemnisation n'était pas compatible avec mon statut de travailleuse. 

Entre parenthèse ,cette reprise d’emploi de 39h par semaine et la formation cumulée,m'’ont valu un burnout et de conséquence, des pertes financières mais ça , ça ne rentre dans aucun des critères de la machine Pôle emploi !

J'ai fait deux demandes d’effacement de dettes qui a ce jour n'ont pas été prises en compte,et ce malgré une lettre recommandée.

Aujourd'hui je viens d'apprendre que mon indemnité depuis ma ré-inscription du 17/11/17 ne sera que de 263€ pour le mois de Novembre (motif : ils me retiennent un délai de 7 jours car le fongécif à tardé à m'envoyer l'attestation de fin de stage qu'ils attendaient ) 

Sérieusement je me dis que Pôle emploi en oublie ses responsabilités dans l'accompagnement (à la reconversion) J"entame une reconversion plutot compliquée avec un maitre de stage qui rompt la convention , je n'ai pas été remunérée des heures non effectuées en entreprise de part sa décision, je reconnais mon mauvais choix d'organisme de formation du fait de leur dysfonctionnement et  Pole emploi, reste sans pitié ! 

La chasse aux fraudeurs est parfois sans considération pour le droit à l’erreur, alors que la fraude ne représente que 0,3 % des 32 milliards versés chaque année.  Sans parler des documents envoyés et perdus par Pôle emploi (extrait d'un article ANNE-SOPHIE BELLAICHE ,journaliste)

Je ressens de la culpabilité à m'être re-inscrite à Pole emploi et d' avoir fait le choix de changer d'organisme de Formation, vraiment ! 

Dire que le Fongécif , croyait bien faire en me conseillant de me réinscrire !