Ma reconversion/My vocational Retraining translation in comments

15 novembre 2017

choix de l'organisme de formation pour la reconversion

  Mon choix de métier de reconversion a été motivé par le fait qu'à 45 ans, après de nombreuses années professionnelles au service clients export dans le monde de la production massive et industrielle, je me suis épuisée. Cet épuisement mental est arrivé au terme de l'expression de mon désir de vivre de mes mains et d'exprimer ma créativité. L'envie de me créer mon propre emploi, de l'imprégner de mes propres valeurs "clients" et de temps. Ce temps ci-précieux : le temps de savourer son métier, d'y donner un sens, le temps... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 05:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 novembre 2017

Comment le processus de reconversion a commencé ?

Il existe une crise au niveau mondial et cette crise s’en ressent au niveau humain surtout quand on passe la barre des 40 ans.Le besoin d’humanité, le besoin de respect, d'unité avec la terre, la nature, de nos valeurs intimes, de nos rêves, de notre sensibilité, de notre potentiel d’amour et de créativité, de spiritualité s'expriment pendant cette phase avec une grande puissance et au plus profond de notre être. Professionnellement, j'ai été épuisée de toutes ces valeurs superficielles de force, de puissance, de domination et... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 15:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
12 mai 2018

Dis moi ou mènent mes pas ?

Bonjour    "Les pas conduisent à l'amour" "Quand on est deux dans la même maison" dixit les paroles d'une chanson de Maxime le Forestier. et cet amour de la maison et bien, je l'ai. Pour preuve, je prépare mon chemin...en espérant "passer entre les gouttes". J'ai commencé ma page perso ..à l'agrémenter de jour en jour. Si c'est pas de l'amour ça !  La culture déco créative - ameublement- tapisserie siègeshttp://divanathome.monsite-orange.fr  
29 avril 2018

objectif reconversion : statut de future artisan.

Bonjour Bientôt Mai ..l'examen approche les dates de l'examen à la pratique de tapisserie sont fixées.  Je passerai donc le CAP Tapissier les 28-29 et 30 Mai prochain à Bordeaux. Puis les épreuves écrites les 6 et 7 Juin à Mont de Marsan. Etant donné la piètre opinion que j'ai de l'organisation du CFA de Mont de Marsan, j'espère qu'ils ne vont pas perdre ma copie !  Donc en avant les révisions et à cette occasion,  j'ai passé un CAP blanc sur une chaise Louis XIII . J'avoue m'en être bien sortie. Selon mon formateur... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2018

La tapisserie de sièges en mouvement

la reconversion n'est effectivement pas une chose facile. J'en mesure l'impact chaque jour. Ces derniers temps , j'ai eu cette impression de ne vivre que pour la tapisserie rien que pour la tapisserie. Toutefois je réalise que je fais des progrès chaque jour. Notez la pose des clous décoratifs sur la photo ;-) , j'avoue j'en suis assez fière. En outre, les cours d'histoire de l'art même s'ils me semblent rébarbatifs , me servent beaucoup quand je fais de superbes trouvailles en chinant. Exemple cette magnifique chaise volante ou... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 16:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 février 2018

CHANGER SA VIE - LA FACE SOMBRE

  J'y suis ! en plein dedans ! dans la concrétisation de ce changement de vie tant désiré. Je viens d'être intégrée à un CAP Blanc avec le reste de l'équipe, le but de l'exercice étant de nous mettre en conditions d'examen afin de le désacraliser. Seulement voilà, j'ai très mal vécu cette option car j'étais dans la période de découverte de ce nouveau métier , tout était beau, tout était neuf. J'ai vécu cet exercice comme un deuxieme bouleversement : en effet j'ai ressenti la fracture ; Avant, nous aprenions et... [Lire la suite]

04 février 2018

TAPISSERIE DE SIEGES MON AMOUR

Ma reconversion a une dimension bien plus importante que je ne le soupçonnais. En effet, je constate que les autres stagiaires de L'OFA ont toutes et tous , vécu cette perte de sens dans leurs différents domaines d'activité et que la tapisserie est en fait une sorte de thérapie. La tapisserie nous redonne à tous le goût des choses et un sens à ce que l'on fait, et à ce que nous façonnons de nos propres mains. Quelle satisfaction quand on réalise une étape et qu'elle nous paraît réussie visuellement ! La tapisserie développe... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 17:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
23 décembre 2017

La tapisserie d'ameublement , un beau métier à connaître

«L’art de la tapisserie, trop méconnu du grand public tant sur le plan purement esthétique que sur le plan technique, semble parfois trop discret pour faire sa place dans la mémoire culturelle.» Et pourtant, Les tapisseries ou tentures dans l’histoire ont connu d’importants développements au Moyen Âge et à partir du Xe siècle. En Occident, les rois, princes, ducs, comtes, évêques, vont solliciter la production de ces tentures, souvent de grande taille, pour se protéger du froid hivernal ou des courants d’air, en couvrant les murs de... [Lire la suite]
17 décembre 2017

et l'aventure continue !

finalement, ça y est ! j'ai obtenu le feu vert de la commission paritaire afin de changer d'organisme. Je vais pouvoir intégrer l'OFA l'organisme de formation aquitain de Bordeaux. Quel soulagement car c'était le parcours du combattant !  l'OFA a accueillie merveilleusement bien la nouvelle même si j'ai été prévenue vendredi pour Lundi.(début de formation) N'ayant pas été indemnisée par pôle emploi , je n'ai donc pas pu acheter mon abonnement train mensuel. Aussi j'ai fait la route toute la semaine du Lundi au vendredi. Cela... [Lire la suite]
Posté par Atelier du Sart à 16:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 novembre 2017

Quand la Machine Pôle emploi broie mes espoirs ....

Dans son essai "La machine infernale", la journaliste et ex-chômeuse, Cécile Hautefeuille décrypte, entre humour et désolation, le vécu des usagers et des collaborateurs de cette agence qui doit gérer chaque mois près de 6 millions de chômeurs et en indemniser la moitié. Un défi car les règles sont complexes, les situations forcément particulières, l’informatique pas toujours au point. Avec comme résultat, en cas de bug, des situations humaines dramatiques pour des personnes souvent déjà fragilisées. Je suis donc une des victimes... [Lire la suite]